jeudi 22 février 2018

Mon arbre de Gerda Muller

Date de parution : 28/02/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-23313-2
EAN : 9782211233132
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.424 Kg
Dimensions : 21,3 cm × 29,4 cm × 0,9 cm
Prix: 12.50€

Note de Jules: 😺😺😺😺
Note de la maman: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Pendant toute une année, au rythme des saisons, Benjamin et Caroline vont passer les vacances chez leur cousin Robin dont le papa est forestier. Robin leur présente son ami : un chêne tricentenaire ! Ensemble, les enfants construisent une hutte, cueillent des fruits sauvages, assistent au spectacle toujours neuf de la vie des bêtes, écureuils, faons, chouettes, blaireaux... A toute heure, par tous les temps, ils vont se laisser apprivoiser par le mystère et la beauté. Car leur ami le chêne tutélaire n'est pas de ces arbres qui cachent la forêt : il la révèle.

 Avis de Jules:

Moi, j'adore la nature. C'est beau la nature et il faut la protéger. Dans le livre, il y a Benjamin et Caroline. Ils vont chez leur cousin en vacances. Ils vont faire plein de chose dans la nature. Il y a plein d'animaux et des arbres très beaux. Dans le livre, on montre des feuilles différentes, c'est beau. J'aime ce livre parce que ça me donne envie d'aller me promener. 
Il y a des renards, des écureuils, des lapins et plein d'autres animaux. Les dessins sont jolis et bien faits. 
J'aime beaucoup ce livre, j'ai appris des choses.

Avis de la maman:


Un album délicatement illustré, avec de nombreuses informations en plus d'une histoire assez simple d'enfants qui vont passer leurs vacances en famille dans la maison forestière de leur oncle. C'est donc l'occasion, pour Benjamin et Caroline d'en apprendre un peu plus sur la forêt et les animaux qui la peuple. 
Mon fils est amoureux de la nature, c'est un enfant sensible qui s'émeut d'un beau paysage et qui adore les animaux. Cet album est donc parfait pour lui, il y a une petite histoire qui amène l'aspect documentaire de façon fluide. A la fin de l'album, comme vous pouvez les constater sur les photos si contre, vous avez des "fiches", des pages qui résume ce qui a été mis en avant dans l'album. Nous sommes plus dans un esprit documentaire dans la dernière partie. C'est très intéressant et toujours un avantage. Pas mal du tout!


mercredi 21 février 2018

La petite dernière de Susie Morgenstern

Date de parution : 24/08/2017
Éditeur : Nathan
ISBN : 978-2-09-257384-6
EAN : 9782092573846
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 212 pages
Poids : 0.318 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 21,1 cm × 2,1 cm
Prix: 13.95€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

La petite Susie grandit aux Etats-Unis, dans une famille juive de trois enfants. De trois filles plus exactement : Sandra, Effie et elle, Susie, la "petite dernière ". Et c'est son grand drame d'être la troisième ! Seules ses aînées se voient confier de véritables missions par sa mère : préparer les légumes, mettre la table... Elle, elle n'est même pas digne d'éplucher les patates ! Elle doit se contenter de faire ses devoirs. En plus, ses soeurs prennent toute la place : Sandra est "la plus jolie", Effie "la plus drôle". Que lui reste-t-il de spécial ? Des chroniques quotidiennes tendres et drôles, inspirées de la vie de l'auteure.

Susie est la troisième fille, après Effie la rigolote et Sandra le cœur d'artichaut, d'une famille juive vivant aux Etats-Unis. Elle nous livre des anecdotes ayant marquées son enfance. Son impression d'être de trop, pas à la bonne place, parfois pas à sa place du tout; les liens très forts qui l'unissent à ses sœurs malgré et envers tout; son besoin d'être parfait et d'exister coûte que coûte quitte à en faire un peu trop. Susie lève le voile sur son histoire, une jolie histoire de famille où les liens du sang sont plus forts que tout. Avec candeur et fraîcheur, Susie nous raconte la place de la religion dans sa famille, sa relation si particulière avec ses aînées, ses petites faiblesses, ses petits travers, avec beaucoup de tendresse et de douce nostalgie.

Un très chouette livre où Susie Morgenstern se raconte. C'est à la fois émouvant et drôle, une lecture témoignage, pas un journal mais des chroniques de son enfance, teinté d'amour et d'innocence. Elle se replonge dans des souvenirs qui l'on marquée et qui ont fait d'elle l'écrivain d'aujourd'hui.
Un très beau moment de lecture.

mardi 20 février 2018

Gingo de Sarah Cohen-Scali

Date de parution : 01/02/2018
Éditeur : Gulf Stream
Collection : Électrogène
ISBN : 978-2-35488-539-7
EAN : 9782354885397
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 360 pages
Poids : 0.52 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 22,0 cm × 2,5 cm
Prix: 17.50€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Le mur. Il sépare la Cité Bleue de la Cité Blanche, Smartcity à la pointe de la technologie. Jade vit du côté bleu, là où le travail manque, où la vie est rude. Là où ses ancêtres ont un jour décidé de se déconnecter pour échapper à l’œil inquisiteur du Net. Elle doit ainsi se soumettre aux lois imposées par la Cité Blanche. Lui accordera-t-on ce qu’elle désire par-dessus tout ? Le droit d’avoir un enfant ? Accord refusé. Jade doit adopter. Or les Adoptés ne sont pas des enfants comme les autres. Ils sont difficiles à élever, à aimer. Ils servent avant tout d’objets d’étude pour les scientifiques de la Cité Blanche. Mais Jade parviendra à aimer Gingo comme son propre fils et de ce fait, elle conduira la Cité Bleue à la rébellion. À travers le combat d’une mère pour son fils, se dessine le portrait angoissant d’une société hyper connectée, assujettie à la suprématie des algorithmes et de l’Intelligence artificielle. Celle de demain ?

Dans un monde futuriste, il y a de part et d'autre du mur, les Blancs: les personnes ultra-connectées, qui ont de hautes fonctions dans la société, les plus beaux enfants, les plus beaux appartements; et les Bleus: les déconnectés, les gens moyens, les pauvres, les personnes de basses condition.
Jade est une Bleue. Son rêve absolu: être autorisée à concevoir naturellement un enfant. Un petit qu'elle aimerait et choierait de toute son âme. Malgré un bon dossier, cela ne se fera pas, elle sera simplement autorisée à adopter. Pour les Bleus, les adoptés sont des enfants dont personne ne veut. Ils sont moches, difficiles à éduquer et sourds. Jade est donc complètement dépitée mais accepte d'être mère adoptive. Un enfant reste un enfant et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour subvenir aux besoins de ce petit.
Cet enfant pas comme les autres, c'est Gingo. Si au début, Jade le trouve repoussant, très vite Gingo se montre attachant et, grâce aux bons soins de Jade, fait des progrès fulgurants. Mais leur bonheur risque d'être de courte durée, Gingo étant impulsif, il s'attire les foudres des Blancs bien pensants et s'approche d'un âge fatidique où il quittera sa famille.
Une éventuelle séparation étant impensable pour Jade qui aime Gingo plus que tout, cette dernière est prête à se battre. A-t-elle une chance de gagner? 

Un roman qui est très bien mené et qui aurait pu être un énorme coup de cœur sans les dernières pages que je n'ai pas trouvée assez développées et qui m'ont laissée sur ma faim.
Cette histoire est incroyable, passionnante, bouleversante et donne matière à réflexion: tout ce que j'aime comme vous le savez. J'ai adoré les personnages qui sont surprenants et surtout Gingo qui est unique en son genre.
A découvrir!!!

Lire les premiers chapitres en cliquant ICI

lundi 19 février 2018

Révoltées de Carole Trébor

Date de parution : 04/10/2017
Éditeur : Rageot
ISBN : 978-2-7002-5623-9
EAN : 9782700256239
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 254 pages
Poids : 0.33 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 21,0 cm × 2,2 cm
Prix: 13.90€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Moscou, octobre 1917. La Première Guerre mondiale fait rage et le règne des tsars vient de prendre fin cédant la place à un gouvernement provisoire sourd à la détresse du peuple russe. Tandis que Lena, 17 ans, rejoint les rangs des révolutionnaires qui préparent l'insurrection, sa sœur jumelle Tatiana rêve d'une carrière au théâtre. Ensemble elles veulent contribuer à construire un nouveau monde. Ensemble elles veulent y conquérir une nouvelle place.

La révolution gronde à Moscou. Nous sommes en octobre 1917.
Dans un climat politique tendu, le peuple qui a faim, qui a froid, commence à mettre en place sa révolte. C'est dans ce contexte que deux sœurs de 17 ans qui vivent avec leur babouchka, ont décidé de réagir. Chacune à sa manière. Si l'une prend les armes et s'engage du côté des Bolcheviks, sa sœur Tatiana, plus douce, plus innocente, fait entendre sa voix par le chant, par le théâtre. 
Entre émotions d'adolescentes et violence quotidienne, les deux sœurs vivront des heures cruciales et intenses. Chacune avec sa personnalité mais jamais l'une sans l'autre.

Un très bon roman bien qu'un peu court.
On ne connaît pas grand chose sur cette période de l'Histoire aussi, j'aime l'idée de ce roman. Carole Trébor s'appuie sur des personnes ayant existé et les informations fournies à la fin du livre donne encore une intensité supplémentaire à cette lecture. 
Tatiana est réservée, observatrice, elle prend soin de sa grand-mère, c'est une rêveuse dont leur cœur bat plus fort dès qu'elle voit Vitali, un artiste qu'elle rencontre au théâtre où elle travaille. Lena est une jeune femme fougueuse, intrépide, qui n'a pas froid au yeux et qui prend les choses en main pour sauver ses proches. Elle a des opinions politiques très tranchées et cela lui vaudra d'être parfois incomprise. Elle se met en danger sans hésiter pour défendre ses idées.
Nous entrons dans le roman par le regard de Tatiana ce qui épargne au lecteur une trop grande violence et permet d'avoir du recul sur la situation.
C'est une bonne lecture qui m'a surtout plu pour sa documentation et pour l'habileté de l'auteure à traiter ce sujet particulier.

vendredi 16 février 2018

Lire l'heure par Lara Bryan et Luana Rinaldo

Date de parution : 22/02/2018
Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-4418-2
EAN : 9781474944182
Format : Album
Présentation : Cartonné
Poids : 0.28 Kg
Dimensions : 21,8 cm × 25,2 cm × 0,7 cm
Prix: 7.95€

Note de Jules: 😺😺😺😺😺
Note de la maman: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Les pages de ce cahier sont remplies d'activités, de jeux et d'autocollants pour aider les enfants à se familiariser avec la notion de durée et leur apprendre à lire l'heure. Parmi les activités proposées, ils trouveront un labyrinthe qui les fera voyager dans le temps, des coloriages magiques révélant des oiseaux de la jungle, des cupcakes à décorer... De nombreux espaces sont prévus pour dessiner et écrire à même le livre. Des activités à la fois ludiques et instructives, pour apprendre à lire l'heure tout en s'amusant. Avec une horloge et ses aiguilles à découper et à assembler. Les activités sont ponctuées de petits tests amusants avec des autocollants pour encourager une pratique régulière et valider les progrès.

Avis de Jules:

C'est difficile d'apprendre l'heure. Je commence à y arriver un petit peu. 
J'aime bien ce livre, il y a du coloriage, comme avec ma maîtresse et puis des exercices aussi. J'aime bien, il y a beaucoup de choses à faire, ça me plaît.
Je le fais avec maman, elle m'aide quand c'est dur mais j'ai des autocollants parce que je m'applique et que maman est fière de moi.

Avis de la maman:

Jules est au CP, c'est une année très remplie au niveau de l'apprentissage mais comme son grand frère, il avait envie d'apprendre à lire l'heure. 
J'aime encourager la curiosité et l'envie d'apprendre chez mes loulous. J'aime qu'ils s'amusent et prennent du plaisir dans leurs apprentissages aussi j'aime beaucoup ce genre de loisirs créatifs aux éditions Usbornes. C'est ludique, très joli et bien conçu. On passe un bon moment ensemble et c'est là le plus important. 

Coloriages et autocollants: Drapeaux du monde

Date de parution : 11/01/2018
Éditeur : Usborne
Collection : Coloriages et autocollants
ISBN : 978-1-4749-4399-4
EAN : 9781474943994
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.29 Kg
Dimensions : 21,7 cm × 25,1 cm × 0,7 cm
Prix: 8.50€

Note de Paul: 🌝🌝🌝🌝
Note de la maman: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Ce livre contient les autocollants des drapeaux nationaux de tous les pays du monde. Place les autocollants au bon endroit et utilise-les comme modèles pour colorier les drapeaux.

 L'avis de Paul:


Ce qui est chouette avec ce livre c'est que la géographie est facile. J'aime bien connaître les drapeaux et là comme je dois colorier donc je retiens mieux. Ce qui est bien c'est que j'apprends aussi des choses sur l'histoire des drapeaux: pourquoi il y a ces couleurs et tout ça.
C'est bien, j'aime.

L'avis de la maman:

Quand on fait des temps calmes à la maison, il faut trouver des activités sympas à donner aux enfants. Paul s'intéressant à tout, j'ai trouvé ce cahier de coloriages et d'autocollants assez sympathique. Pour les enfants qui aiment apprendre en s'amusant.

jeudi 15 février 2018

C'est quoi l'écologie? par Jacques Azam (Une chronique de Paul)

Date de parution : 06/09/2017
Éditeur : Milan
ISBN : 978-2-7459-9241-3
EAN : 9782745992413
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 124 pages
Poids : 0.31 Kg
Dimensions : 16,0 cm × 20,2 cm × 1,2 cm
Prix: 7.90€

Note: 🌝🌝🌝🌝🌝

Présentation de l'éditeur:

C'est quoi le changement climatique ? C'est quoi une espèce menacée ? Pourquoi on a besoin des abeilles ? Comment se déplacer sans polluer ? Voici les réponses en BD à toutes ces questions et à bien d'autres pour tout comprendre sur l'écologie.

Bonjour c'est Paul,

Ça fait longtemps que je n'avais pas fait une chronique alors me voilà.
J'aime beaucoup ce documentaire. J'avais vu à la télé "1 jour, 1 question" et maman m'a donné ce livre parce que je suis curieux.
J'aime les sciences, l'histoire, les voitures et tout ce qui peut m'apprendre quelque chose.
J'ai appris plein de choses avec ce livre. Je pense que c'est important de faire attention à la planète alors j'aime beaucoup ce livre. J'appris des choses sur la pollution, sur l'énergie durable, sur le réchauffement du climat et plein de trucs encore.

Le livre est chouette parce qu'il y a des dessins comme une bande dessinée, c'est assez drôle, j'aime bien. En fait, on apprend des choses mais c'est pas trop long, alors c'est facile de tout comprendre.
Quand maman a reçu ce livre, j'ai voulu le lire tout de suite. C'était très bien.

Avis de la maman:

Paul est très curieux et il est vrai que ce genre de documentaires est parfait pour lui. Il adore apprendre de nouvelles choses et dans tous les domaines. J'aime le format qui n'est pas trop grand et qui est pratique pour lire dans le lit (ce que mon loulou s'est empressé de faire le soir même de la réception de cet ouvrage). Il est assez souple, les illustrations sont rigolotes et le texte n'est ni trop long ni trop compliqué. J'ai aussi apprécié le prix, 7,90€ c'est très correct pour faire plaisir sans se ruiner. Pour moi, il n'y a que des bons points.
Ma note: ⭐⭐⭐⭐⭐

mercredi 14 février 2018

Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes? Par Soledad Bravi et Dorothée Werner

Date de parution : 14/02/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-610-2
EAN : 9782369816102
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 96 pages
Poids : 0.276 Kg
Dimensions : 15,2 cm × 21,5 cm × 1,0 cm
Prix: 10.50€

Note: 💖💖💖💖

Présentation de l'éditeur:

Outil indispensable à mettre entre toutes les mains pour ne pas rester sur un malentendu. Comment expliquer les inégalités entre les hommes et les femmes ? Tout en humour et en s'appuyant sur des faits historiques et chronologiques, Soledad Bravi et Dorothée Werner, journaliste grand reporter au ELLE remontent jusqu'à l’apparition des premiers humains pour trouver les origines de ce déséquilibre. Elles nous expliquent les causes de cette inégalité, pourquoi elle a perduré au fil des siècles et persiste encore aujourd’hui et quelles injustices en découlent.

Voici une bande dessinée-documentaire pour adultes qui ne devrait pas vous laisser indifférents!
Le sous-titre: Évolution des droits de la femmes de la préhistoire à nos jours, voilà qui donne le ton.
Si le texte est sérieux et documenté, les illustrations quant à elles sont humoristiques et allègent le tout.
L'histoire des femmes et de l'évolution de leurs droits sont efficacement rendues, et force est de (re) constater à quel points les inégalités entre les femmes (et oui en premier et toc) et les hommes ne datent pas d'hier. On connaît sans connaître tout ce parcours, tous ces combats que les femmes ont du mener pour enfin faire entendre leur voix. Avoir un peu de considération, sortir du joug de leurs époux, se battre pour dire:"et oh, j'existe, j'ai un cerveau, des opinions et des envies", grâce à cette bande dessinée efficace, à mettre entre toutes les mains, on remet les pendules à l'heure et un état des lieux est dressé à la toute fin. Le chemin pour une égalité homme-femme est et sera semé d'embûches; les prochaines évolutions ne se feront pas sans heurts. Il reste encore beaucoup de travail!
J'ai beaucoup aimé cette lecture qui ne donne pas de leçon mais qui montre les choses telles qu'elles sont. C'est certainement ce qui donne encore plus d'impact à l'ensemble. On sourit, on grince des dents, dans tous les cas, on réfléchit. Bien vu!

mardi 13 février 2018

11 presque 12 de Lisa Greenwald

Date de parution : 15/02/2018
Éditeur : Slalom
ISBN : 978-2-37554-113-5
EAN : 9782375541135
Présentation : Broché
Poids : 0.434 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 22,6 cm × 2,8 cm
Prix: 14.90€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


Quand on a 11 ans, presque 12, et qu’on prépare sa première rentrée au collège, les sujets d’inquiétude, de questionnement mais aussi d’excitation sont nombreux. Kaylan et Arianna décident d’établir la liste des 11 choses qu’elles doivent réaliser pour devenir les ados « géniales » qu’elles rêvent d’être. Mais leur nouvelle vie au collège va mettre leur amitié à rude épreuve et à l’approche de leur fête d’anniversaire, elles ne sont plus sûres de rien…

Kaylan et Ari, sont des BFF, elles font tout ensemble, sont inséparables. C'est l'été, elles établissent une liste de choses indispensables à réaliser avant leur anniversaire commun dans quelques mois.
Mais un grand événement se profile: leur entrée en 6ème. Véritable tournant qui risque bien de mettre leur amitié en péril. Chacune se découvre de nouvelles amies, va vivre des émotions de son côté. Pourront-elles se retrouver?

C'est une étape importante dans la vie l'entrée au collège. C'est un cap que l'on franchit souvent avec beaucoup d'appréhension. Un nouveau saut dans l'inconnu où l'on quitte le monde de l'enfance pour celui de l'adolescence. Ce n'est pas rien. C'est le temps de la remise en question, de la construction, des premiers émois amoureux. C'est une période où l'on veut s'affranchir des parents, commencer à voler de ses propres ailes, bref c'est une sacrée étape. Kaylan et Ari, Arianna, veulent que cela se passe au mieux et essayent de s'y préparer.. Kaylan est très angoissée tandis qu'Ari semble plutôt bien gérer les choses. Mais dès leur entrée au collège, les deux amies, séparées par leur emploi du temps n'ont d'autres choix que de vivre l'une sans l'autre, entre jalousie et incompréhension, elles vont peu à peu s'éloigner l'une de l'autre et grandir à des rythmes différents. Elles ne perdent cependant aps de vue leur objectif commun de réaliser tous les items de leur liste. Leur douze ans se profilent, sauront-elles se pardonner et se retrouver?
J'ai beaucoup aimé cette lecture. Travaillant dans un collège, je suis entourée de Kaylan et Ari. C'est un roman qui est rafraîchissant et vraiment agréable à lire. Une jolie histoire que l'on dévore et dans laquelle les ados se retrouveront sans problème!

lundi 12 février 2018

Sauveur et fils saison 4 de Marie-Aude Murail

Date de parution : 17/01/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium plus
ISBN : 978-2-211-23560-0
EAN : 9782211235600
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 320 pages
Poids : 0.42 Kg
 Dimensions : 15,0 cm × 21,8 cm × 2,6 cm
 Prix:: 17€
 Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

 Chroniques de la saison 1, saison 2 et saison 3

Présentation de l'éditeur:

Je me garde une marge de surprise dans l'écriture de mes romans. Sauveur laisse ses patients raconter des histoires qui ne sont pas celles que le lecteur attend. Ni moi non plus. En ouvrant la porte de la salle d'attente, je ne savais pas ce que contenait le gros sac en skaï que madame Naciri serre précieusement contre son cœur. Je ne me doutais pas que Jean-Jacques, l'hikikomori de 23 ans, finirait par sortir de sa chambre pour aller dans un café- philo, je ne pensais pas qu'Ella-Elliot, mon apprenti écrivain, mi-fille, mi-garçon, finirait par tant me ressembler. C'est tout le plaisir qu'il y a d'être à l'écoute... de ses personnages. Quant à Sauveur, j'ignorais ce qu'il adviendrait de sa vie privée. J'ai hésité comme lui-même, faisant avec Louise deux pas en avant, un pas en arrière. Peut-on parier sur un nouvel amour et reconstruire une famille après un drame intime ?

Une fois de plus au 12 rue des Murlins, tout n'est qu'agitation et retournement de situations. On retrouve Ella/Elliot qui a participé à un concours de nouvelle, Margot qui a son cœur en émoi, un jeune adulte qui se cloître dans sa chambre en refusant de grandir, deux nouveaux habitants, des zombis, des histoires de familles, du bruit mais surtout un homme Sauveur qui aimerait que tout le monde soit heureux. Entre une institutrice débordée, une famille à re-construire, une maison trop petite, tous s'agitent mais au final trouve un certain équilibre: bienvenue dans la saison 4.

Quelle bonheur, une fois de plus, de lire cette saison. Je suis tellement fan de cette série qui est bienveillante, qui ose aborder tous les sujets, qui ne juge pas, qui apporte de l'amour, de l'espoir, qui fait battre le cœur, qui touche.... J'aime tous les personnages, tous les grains de sables et de folie, le regard de Sauveur, sa patience, son charisme, son implication, son empathie. Je me délecte de toutes les nouveautés parfois farfelues qu'apporte Marie-Aude Murail, tout ce qui rend cette lecture unique et précieuse. Cette série est une véritable gourmandise, un bonheur, une vraie bouffée d'oxygène. J'aurais aimé que cette lecture ne s'arrête jamais! Tout simplement PARFAIT!

vendredi 9 février 2018

Vies volées de Matz et Mayalen Goust

Date de parution : 10/01/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-395-8
EAN : 9782369813958
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 80 pages
Poids : 0.654 Kg
Dimensions : 21,8 cm × 28,3 cm × 1,3 cm
Prix: 15€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐ COUP DE CŒUR!!!

Quatrième de couverture:

"Les parents, ce sont ceux qui mettent à manger sur la table, qui te racontent une histoire le soir avant de dormir ou te filent une baffe quand tu franchis les limites. Pas ceux qui te mettent au monde et t'abandonnent. - Je suis d'accord avec toi mais là, on parle d'enfants volés, de parents assassinés. Ce n'est quand même pas tout à fait la même chose qu' une adoption, non ?" De 1976 à 1983, la dictature militaire qui régit l'Argentine fait disparaître près de 30 000 opposants politiques, pour la plupart assassinés. Parmi eux, des jeunes femmes enceintes auxquelles leurs enfants seront arrachés à la naissance. Depuis 1977, leurs grands-mères recherchent ces 500 bébés volés...

Mario et Santiago sont deux étudiants amis qui passent du bon temps ensemble. Ils vont à des soirées, rencontrent des filles bref, vivent leur jeunesse. Cependant, Mario est de plus en plus préoccupé par ses origines. Il trouve qu'il ne ressemble pas à ses parents, certains indices le troublent et il souhaite faire un test ADN pour connaître la vérité sur sa naissance. Un reportage où l'on parle de 500 bébés volés sous la dictature militaire finit de le convaincre. En bon ami, Santiago l'accompagne et se fait faire une prise de sang également. Ce dont il ne se doute pas c'est que sa vie va alors basculer de la  plus belle mais aussi de la plus cruelle des façons.

Une bande dessinée intense, qui parle d'amour, de secrets, de révélations... Bien que les personnages soient pure invention, l'histoire est inspirée de faits réels et cela fait froid dans le dos.
Le scénario est bien construit, le lecteur retient son souffle, les révélations vont crescendo jusqu'au twist final auquel on ne s'attend pas.
Les illustrations sont fines, délicates, elles accompagnent très bien le texte. J'ai aimé le fait qu'il n'y ai pas de superflu, de détails inutiles, en peu de traits au final, on perçoit l'essentiel, comme une mise à nue des personnages. L'histoire m'a évidemment touchée et l'ensemble m'a totalement convaincue.

jeudi 8 février 2018

Oiseau oiselle de Gwendoline Raisson illustré par Clothilde Delacroix

Date de parution : 17/01/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-23434-4
EAN : 9782211234344
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 40 pages
Poids : 0.076 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 18,9 cm × 0,6 cm
Prix: 6.50€

Note: 5/5

Présentation de l'éditeur:

Le chant de l'Oiseau est si beau : l'Oiselle l'a entendu de loin et n'a pas pu résister au plaisir de le rencontrer. Seulement l'Oiseau ne peut pas se promener avec elle, il est en cage. Alors l'Oiselle revient souvent lui rendre visite. Elle lui apporte de la nourriture et des histoires du dehors. Un jour, ils réussissent à ouvrir la cage : l'Oiseau est libre, ils vont enfin voyager à deux et partir vivre sur cette île lointaine...Mais l'Oiseau comprend vite que le monde est plein de dangers. Le chemin retour est-il possible ?

Par la douceur du chant de l'Oiseau, l'Oiselle attirée s'en va le retrouver. Une belle amitié naît entre les deux. Elle lui raconte ses voyages, ramène des présents tandis qu'il chante merveilleusement. L'Oiseau est si intrigué par ce que lui raconte l'Oiselle qu'ils finissent par le libérer de sa cage pour s'envoler ensemble vers une île lointaine. Seulement très vite, l'Oiseau habitué à sa cage se sent perdu dans l'immensité du monde, il a très peur de l'inconnu et de ses dangers. Peut-il aller jusqu'au bout de son projet et de suivre l'Oiselle? Ne serait-il pas plus judicieux de retourner à l'abri de sa cage?

Un petit roman pour jeunes lecteurs vraiment adorable. C'est à la fois plein de poésie et de douceur,.
Les illustrations sont tendres et légères avec des couleurs pastel. Je trouve que c'est un thème parfaitement adapté à l'âge des lecteurs auxquels il se destine. La peur de l'inconnu, le fait de changer ses habitudes, aller au delà de sa zone de confort... Pour grandir, Oiseau doit essayer et prendre son envol. Un roman intelligent à découvrir.


mercredi 7 février 2018

Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

Date de parution : 01/11/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium poche
ISBN : 978-2-211-23473-3
EAN : 9782211234733
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 304 pages
Poids : 0.35 Kg
Dimensions : 12,6 cm × 19,0 cm × 2,9 cm
Prix: 7.80€

Note: ✫✫✫

Quatrième de couverture:

Monsieur N. n'avait pas été un criminel toute sa vie. La preuve, il avait déjà neuf ans quand il tua pour la première fois. Bien entendu, à cette époque, il n'était pas encore monsieur N..Il était Léo, petit garçon qui passait ses vacances chez Mémé et Pépé.... Et puis, vingt ans plus tard, le voici, rôdant autour de la maison de la famille Mintz. Les parents sont sortis, les enfants font du pop-corn, Odette voudrait aller chercher un sapin au cimetière, elle craint que le Père Noël ne les oublie. Monsieur N. ne les oublie pas, lui. Il a déjà tué son chien Thor, il a mis un manteau rouge, il se prépare. Un roman haletant, tendu, mais plein d'humour aussi.Un thriller de Noël, qui ne vous lâche pas.

Depuis son enfance, Monsieur N. n'a jamais été bien comme les autres, il avait déjà en lui une violence difficile à contenir et une haine, envers ceux qu'il jugeait indigne de lui, palpable. Adulte, il devient l'incarnation même du Mal.
En ce 23 décembre, les enfants Mintz sont heureux. Pour la première fois, leurs parents sont de sortie et ils vont avoir la maison pour eux tous seuls. C'est la fête!
Nous sommes au mois de décembre, ce qu'ils ignorent encore c'est que leur route va croiser celle de Monsieur N. Ce qui devait être une soirée parfaite se transforme en cauchemar.

C'est un thriller assez haletant, angoissant même par moments. Ce Monsieur N. est très dérangeant, très malsain. Il a une haine des juifs, une haine de l'étranger en général qui met vraiment mal à l'aise le lecteur. Le fond du livre est très sombre, heureusement, le fait qu'il y ait cette maison remplie d'enfants, égaye l'ensemble. Les rires des frères et sœurs, leurs jeux, leurs chamailleries, apportent des moments de relâchements bienvenus qui rendent le déroulé de l'intrigue supportable. J'avoue avoir été plutôt surprise des thèmes abordés particulièrement l'antisémitisme et le racisme. C'est une lecture qui malmène, qui prend aux tripes et dont on a envie de connaître le dénouement. Détonant! 

mardi 6 février 2018

Entrez dans la danse de Jean Teulé

Date de parution : 01/02/2018
Éditeur : Julliard
ISBN : 978-2-260-03011-9
EAN : 9782260030119
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 158 pages
Poids : 0.205 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 20,5 cm × 1,4 cm
Prix: 18.50€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Quatrième de couverture:

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement Et s’est répandue dans Strasbourg De telle sorte que, dans leur folie, Beaucoup se mirent à danser Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois Sans interruption, Jusqu’à tomber inconscients. Beaucoup sont morts. 

Chronique alsacienne, 1519

Une jeune femme sort de chez elle, un nourrisson dans les bras, elle se dirige vers un cours d'eau et l'y jette sans plus de façon. Comme si de rien était, elle retourne dans son foyer.
Dans une autre maison, un couple est attablé autour d'un déjeuner des plus singuliers.
Tout à coup, un étrange phénomène se produit, comme un réflexe irrépressible la première femme se met à danser, lentement tout d'abord puis de plus en plus intensément. Bientôt, elle est rejointe par d'autres personnes, le peuple semble devenu fou. Comment les arrêter? Peut-on les arrêter?

Nous sommes en plein XVIème siècle, la bourgeoisie et l'Église se livrent une bataille sans merci. Au milieu, le peuple. Un peuple qui a faim, un peuple qui n'a plus de travail, un peuple livré à lui même qui en vient à commettre les pires atrocités. La saleté, la famine, le désespoir sont les maîtres mots, cette danse étrange, cette folie qui s'empare des corps, anesthésie les esprits.
Une lecture étrange, une écriture qui reprend parfaitement les codes de l'époque avec cette pointe d'ironie et de sarcasme qui relève l'ensemble. C'est une lecture dérangeante, parfois insoutenable, mais hypnotique, impossible à lâcher. Surprenant!

lundi 5 février 2018

Toute la vérité de Karen Cleveland

Date de parution : 25/01/2018
Éditeur : Robert Laffont
Collection : La Bête noire
ISBN : 978-2-221-21494-7
EAN : 9782221214947
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 367 pages
Poids : 0.508 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 22,6 cm × 3,3 cm
Prix: 21€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Quatrième de couverture:

Malgré un travail passionnant qui l'empêche de passer du temps avec ses enfants et un prêt immobilier exorbitant, Vivian Miller est comblée par sa vie de famille : quelles que soient les difficultés, elle sait qu'elle peut toujours compter sur Matt, son mari, pour l'épauler. En tant qu'analyste du contre-renseignement à la CIA, division Russie, Vivian a la lourde tâche de débusquer des agents dormants infiltrés sur le territoire américain. Un jour, elle tombe sur un dossier compromettant son époux. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge. Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays... ou sa famille.

Vivian Miller est une femme comblée. Mariée depuis dix ans avec les merveilleux Matt, elle est également maman de quatre enfants et travaille en tant qu'analyste du contre-renseignement à la CIA. S'il n'est pas toujours facile pour elle de jongler entre son travail et sa famille, elle peut compter sur le soutien et la présence sans faille de Matt. Cependant, un jour, en espionnant l'ordinateur d'un ennemi, Vivian tombe sur un dossier qui va bouleverser son existence. Son mari, Matt, ne serait pas celui qu'il prétend être. En rentrant chez elle, bouleversée, elle tient à en avoir le cœur net. Mais Matt ne la détrompe pas, au contraire, il lui avoue tout. La vérité au grand jour met Vivian dans la pire des positions: livrer son mari aux autorités ou bien protéger celui qu'elle aime et ainsi conserver sa petite vie bien rangée? Matt lui a-t-il vraiment tout dit? N'essaye-t-il pas de la manipuler? Leur histoire n'est-elle qu'un mensonge? Vivian va devoir trancher.

Un véritable page turner, une lecture très efficace. 
On plonge dans les souvenirs de Vivian, on découvre son quotidien, l'importance qu'a Matt dans l'équilibre familial puis viennent les petits cailloux dans la chaussure, le temps du doute, les hésitations, les mauvaises décisions, la machine infernale, la vie qui s'éraille. Vivian est complètement désorientée, ne sait pas quoi faire, commet des erreurs qui pourraient lui coûter cher mais elle avance et va tout faire pour connaître la vérité, quitte à se brûler les ailes...
J'ai dévoré ce livre et j'ai particulièrement aimé la toute fin. J'ai aimé douter, mener l'enquête, je me suis projetée: comment aurais-je réagi dans cette situation? Aurais-je fait les mêmes choix?
En tout cas, je ne me suis pas ennuyée un seul instant et j'ai passé un très bon moment de lecture!

vendredi 2 février 2018

Il est mort jeune, le pauvre vieux! d'Audren illustré par Aline Kuppenheim

Date de parution : 10/02/2017
Éditeur : Mercredi (Editions du)
ISBN : 979-10-93433-23-3
EAN : 9791093433233
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 48 pages
Poids : 0.205 Kg
Dimensions : 20,0 cm × 25,0 cm × 0,5 cm
Prix: 13.50€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


Des vaches pas si folles, et même philosophes, des silences brisés à coups de marteau, des questions de fond de puits, des babioles amourachées de bidules, des loups étourdis, des bigotes un peu nigaudes, des souris dans des champs de soucis et parfois de remords, des conservateurs de grands biens et de petits bonheurs, un homme qui marche à reculons vers son avenir... Un recueil de textes et de poèmes, essentiels, existentiels, universels, qui invitent à la réflexion.

Le point de départ de ces poèmes est l'une des phrases qu'a entendu Audren dans son enfance: "Il est mort jeune, le pauvre vieux!". Une phrase anodine, incongrue, surprenante, qui "[...](l') accompagnera désormais partout comme un remède à la tristesse dans les moments difficiles, comme une farce rassurante, une ripostes aux vaines questions de l'existence".
C'est donc un recueil de poèmes à la fois surprenant, original et touchant.

En rimes ou en prose, qu'importe, elle ose.
Dans un monde parfois cruel, Audren se rebelle.
Sous des airs farfelus, des vers entendus,
Forts et surprenants à transmettre aux enfants.
Les illustrations sont belles avec leurs couleurs fortes, elles vous emportent.
L'ensemble invite à la réflexion sur le monde, sur la vie, c'est pour cela que je le recommande aujourd'hui.

jeudi 1 février 2018

Bonjour les terriens! de Marc Ter Horst et Wendy Panders

Date de parution : 15/11/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-22758-2
EAN : 9782211227582
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 117 pages
Poids : 0.702 Kg
Dimensions : 22,9 cm × 23,3 cm × 1,7 cm
Prix: 16€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

A force de la piétiner et ne même plus la regarder, nous avons fini par oublier à quel point elle est géniale, passionnante et pleine de surprises. Elle ? La Terre ! Notre maison. Le seul endroit de l'univers où la vie se déploie. Quand et comment est-elle apparue ? Que cache-t-elle sous sa croûte ? Qui sont ses voisins ? Pourquoi y a-t-il sûrement du pipi de stégosaure dans le verre d'eau que vous buvez en feuilletant ce livre ? Tout est bon, non seulement pour nous rendre incollables sur notre planète, mais aussi pour mieux nous la faire comprendre et aimer.

Voici un album qui passionnera vos petits scientifiques et curieux en culottes courtes. De l'apparition de la Terre aux différentes planètes, de l'importance de l'eau au phénomène des marées ou encore des premiers hommes à l'avenir de la Terre, vous saurez tout ce qu'il y a à savoir sur ce qui se passe autour, sur et dans la Terre. 

C'est un album qui s'adresse aux enfants dès 10 ans mais aussi au reste de la famille. C'est à la fois pédagogique et ludique, original et documenté. Il y a des schémas, des photos, des illustrations, on peut lire cet album-documentaire dans tous les sens, c'est très bien pensé.