mercredi 18 avril 2018

La chose qui ne pouvait pas exister de Moka

Date de parution : 18/04/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf poche
ISBN : 978-2-211-23599-0
EAN : 9782211235990
Format : Poche
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 122 pages
Poids : 0.134 Kg
Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 1,0 cm
Prix: 6.80€

Note: ⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


Il y avait plus de mille cinq cents concurrents, mais seulement huit places à bord du voilier le Bermuda. Lucille regrette d'être parmi les gagnants. Elle n'a pas très envie de faire un stage de deux mois en pleine mer, elle se sent seule et elle n'est pas très douée pour la navigation. Maintenant, il est trop tard. La terre est loin, deux accidents se sont déjà produits et on la surnomme Porte-poisse parce qu'elle était présente, pour ne pas dire responsable, à chaque fois. Lucille attire-t-elle les catastrophes ? Il est vrai que les passagers du Bermuda semblent victimes d'un mauvais sort. Un empoisonnement, une tempête de force dix, mais tout ça n'est rien comparé à ce qui les attend, à cette chose monstrueuse tapie dans les profondeurs. 

Lucille avait participé à ce concours pour gagner une encyclopédie sur les animaux, le troisième prix. Jamais elle n'aurait imaginer remporter le premier prix et c'est bien malgré elle qu'elle embarque sur le Bermuda, un voilier, en compagnie d'autres gagnants. Cependant, Lucille se découvre le pied marin, elle n'est pas sujette au mal de mer par contre elle semble avoir la poisse et provoque malgré elle bien des accidents.
Dans les profondeurs marines, un chose tueuse et non identifiée voit le jour. Cette chose dévore et déchiquette tout sur son passage. Lorsqu'elle croise des bateaux, elle comprend que ce sont des ennemis et elle n'a qu'un objectif: les détruire.
La route de Lucille va croiser celle de la chose: alors qui remportera cette bataille?

Un roman assez effrayant dans la digne lignée des Chairs de poule qui plaisent beaucoup aux enfants. C'est un roman qui fait peur (pour les 9/12 ans) et qui est plutôt efficace. Moka reprend certains éléments de Vingt mille lieux sous les mer, joue avec les différentes peurs que nous pouvons avoir en mer: la peur des profondeurs, de ce qui peut se cacher dans la mer etc. La chose a des tentacules et ne se révèle pas tout de suite. Lucille n'a déjà pas envie d'être là et l'aventure qu'elle s'apprête à vivre va bouleverser son existence à tout jamais. Un livre à ne pas lire la nuit....

mardi 17 avril 2018

Un baiser rien de plus de Jean-Guy Soumy

Date de parution : 01/03/2018
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-20010-0
EAN : 9782221200100
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 306 pages
Poids : 0.374 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,6 cm × 2,6 cm
Prix: 19€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Quatrième de couverture:

Avant le mariage, les enfants et la vie de famille, s’offrait à Mathilde une belle carrière universitaire. Sa spécialité : l’amour courtois dans la littérature du Moyen Âge. Elle y a renoncé pour se consacrer aux siens. Une vingtaine d’années plus tard, elle tombe amoureuse d’un jeune homme, Raphaël. Coup de foudre réciproque. Et impossible : Mathilde aime son mari et ne supporte pas l’idée de le tromper. Or comment vivre le désir qui pousse deux êtres l’un vers l’autre quand on se l’interdit ? Alors Mathilde a cette idée folle : proposer à Raphaël l’aventure de l’amour courtois. Il devra se soumettre à elle dans une relation inspirée du serment de vassalité du chevalier à son suzerain. Et se hisser par le courage, l’intelligence, la prodigalité, la fidélité… au niveau d’exigence de sa maîtresse de cœur. Entre eux, un seul tabou, absolu : faire l’amour. Mais quel sens cette approche de l’amour peut-elle avoir aujourd’hui, dans une société obsédée par le sexe et l’égalité des genres ?

Mathilde était maître de conférence à l'université avant son mariage avec Philippe. Elle enseignait la littérature du Moyen- Âge et était spécialiste du fin' amor, de l'amour courtois. Une belle carrière s'offrait à elle. Cependant, Mathilde a fait le choix de se consacrer à sa famille. Maîtresse de maison accomplie, à présent ses enfants sont grands, ils ont quitté le cocon familial pour leurs études. Lors d'une soirée qui se déroule chez eux, Mathilde croise le regard d'un jeune serveur, Raphaël, et l'impensable se produit: un coup de foudre improbable. Un coup de foudre réciproque, inespéré. Cependant, Mathilde aime son époux, elle le respecte et se refuse à le tromper. Elle va alors proposer à Raphaël de vivre une expérience inédite: celui de l'amour courtois. Raphaël devra se soumettre à Mathilde, ne se contenter que de ce qu'elle lui donne. Ce n'est pas un amour platonique mais un amour qui ne pourra jamais aboutir à l'acte sexuel en tant que tel. Un amour codifié où l'amant ne va jamais au delà de ce que demande sa "reine", s'en remet aveuglément à elle, porte ses couleurs, son emprise... Mais cet amour est-il réellement possible de nos jours? Quid de Philippe? Mathilde ne risque-t-elle pas de se perdre? De tout perdre? 

Un roman magnifique!
Je suis une grande amoureuse de littérature classique. J'aime les lettres plus que tout. J'ai même repris mes études parce que j'avais un goût d'inachevé. 
Ce roman est à la fois merveilleusement écrit, apporte une belle originalité et est très délicat. Les personnages sont à fleur de peau. J'ai adoré que l'auteur choisisse d'alterner les points de vues. Ainsi, certes nous sommes dans la tête de Mathilde et de Raphaël mais aussi dans celle de Philippe. Ce mari qui aime tellement son épouse qu'il lui accorde de vivre cet étrange et surprenant amour. Mathilde est une femme très droite et il serait impensable pour elle de se lancer dans cette aventure sans une sorte de bénédiction de celui qui partage sa vie depuis tant d'années. C'est tellement surprenant de choisir cette forme de relation. La passion, la tension entre Mathilde et Raphaël est presque palpable. C'est une lecture sensuelle qui peut basculer à tout moment. Un roman tendu à l'extrême, mais surtout, c'est un roman de l'amour. Celui que porte Philippe à Mathilde: à la fois protecteur et inconditionnel; celui de Raphaël ou devrions-nous dire ceux de Raphaël: pour sa sœur défunte (à laquelle il confie ses pensées les plus intimes) et pour Mathilde qui lui apprend la maîtrise et le fait grandir; et enfin bien évidemment, celui de Mathilde: un amour partagé entre son mari et son amant mais qui n'en est pas moins puissant que ce soit pour l'un ou pour l'autre.
C'est une très belle lecture qui m'a beaucoup touchée et qui m'a emportée jusqu'à la fin... Superbe!

lundi 16 avril 2018

Mamie gâteau s'emmêle le tricot de Gwladys Constant et Gilles Freluche

Date de parution : 22/02/2018
Éditeur : Oskar
Collection : Ottokar
ISBN : 979-10-214-0574-5
EAN : 9791021405745
Format : Poche
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 62 pages
Poids : 0.098 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,0 cm × 0,5 cm
Prix: 8.95€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Comme tous les mercredis, Côme va chez mamie Madeleine. Mais là-bas, il se passe de drôles de choses : Côme mélange les mots et Mamie est persuadée qu'il y a un fantôme dans sa maison car elle passe son temps à chercher ses affaires. Il va falloir tirer cela au clair ! Main dans la main, grand-mère et petit-fils vont affronter la vérité...

Côme est un enfant intelligent et attachant. Cependant, Côme a une petite particularité, les mots s'emmêlent dans sa bouche. Ce que tout le monde prend pour un léger petit défaut mignon commence a être de plus en plus problématique, surtout à l'école. Sa maman travaille très dur, elle est souvent absente de la maison mais elle peut compter sur Madeleine qui garde Côme tous les mercredis. La maîtresse commence à s'inquiéter et convoque la maman de Côme. Tout semble aller très bien, seulement, Côme parle de fantômes qui s'amusent à déplacer des choses dans la maison de mamie. La maman finit par se poser des questions: son petit garçon a-t-il un problème qu'elle n'aurait pas décelé ou bien le souci vient d'ailleurs? Une chose est sûre, Côme et sa mamie forme un sacré duo!

Un joli petit roman très habile sur la maladie d'Alzheimer. Un angle d'écriture qui est original, un petit garçon qui est très attachant, une mamie qui "s'emmêle le tricot" mais dont la maladie ne saute pas aux yeux. J'ai beaucoup aimé l'écriture et cette façon d'aborder le sujet. Cette maman débordée qui élève seule son enfant, ce petit Côme qui est très intelligent mais qui évidemment ne comprend pas ce qui ne va pas chez sa mamie et qui ne peut pas vraiment alerter. Et cette fin qui est juste trop mignonne...
Une très jolie lecture que je recommande!

vendredi 13 avril 2018

La bobine d'Alfred par Nicolas Pitz et Malika Ferdjoukh

Date de parution : 21/03/2018
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-546-4
EAN : 9782369815464
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 96 pages
Poids : 0.674 Kg
Dimensions : 21,6 cm × 28,2 cm × 1,3 cm
Prix: 14€

Note: ⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


Paris 1964. C'est l'enchaînement d'une gifle idiote, d'une caille rôtie et d'une assiette de pommes de terre qui conduit Harry Bonnet, 16 ans, fils de cuisinier, au coeur des studios de cinéma hollywoodiens. Une nuit, il s'introduit en catimini sur le plateau 17 et... tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock qui démarre un tournage dans le plus grand secret. Mais pourquoi Harry a-t-il désobéi au maître du suspense ? Pourquoi diable a-t-il regardé les premières minutes de ce film fantôme ?

Harry a seize ans, c'est un passionné de cinéma. Son père est chef cuistot. Un jour, Harry surprend une conversation privée et comprend que son père travaille sur un tournage top secret. Se glissant dans le coffre de la voiture pour en apprendre un peu plus, il ne se doute pas un instant que ce qui l'attend va bouleverser sa vie à tout jamais... Alfred Hitchcock en chair et en os... Mais pourquoi tant de mystères?

S'inspirant de faits réels, Malika Ferdjoukh avait rendu un bel hommage au "maître du suspense" dans le roman éponyme sorti dans la collection Médium à l'École des Loisirs. Cette adaptation en bande dessinée est plutôt réussie et ne s'éloigne pas trop de l'esprit du roman.

Si je ne suis pas séduite par les illustrations, j'aime cependant beaucoup cette bande dessinée dans son ensemble. L'ouverture qui ménage un certain suspense. Les différents épisodes et le dénouement sont efficaces.

jeudi 12 avril 2018

Toutes les fois où je ne suis pas morte de Geneviève Lefebvre

Date de parution : 01/03/2018
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-21659-0
EAN : 9782221216590
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 256 pages
Poids : 0.312 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,2 cm
Prix: 19€

Note: ⭐⭐⭐

Quatrième de couverture:


Trois jours après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, Catherine débarque à Bruxelles, dans une ville en état de siège. Mais rien n'aurait pu empêcher la jeune femme de venir rejoindre Matt, reporter de guerre pour la BBC, son ami et, peut-être, son amour de toujours. Des années de tension latente entre eux, et aujourd'hui ils sont libres l'un pour l'autre. Six jours, pour s'aimer, lui a-t-il promis, avant qu'il reparte vers une nouvelle mission. Peu importe la suite. Sauf qu'entre ce qu'ils avaient imaginé et la réalité, rien ne va se passer comme prévu...

Catherine est dans l'avion qui va la mener à Bruxelles où elle doit retrouver Matt. "Viens. Viens me rejoindre. Prends l'avion. Réglons ça tout de suite". L'urgence du désir, la montée d'excitation qui s'empare de Catherine à l'évocation de cette semaine de tous les possibles. Le velouté de leurs peaux réunies, l'urgence de leurs futures étreintes, la passion à laquelle ils vont enfin pouvoir s'abandonner dans cette parenthèse de volupté. Catherine est libre, son mariage est derrière elle. Matt. Tant de promesses en un prénom.
L'avion atterrit enfin. C'est le moment tant attendu. Mais, très vite Catherine se met à douter. Sera-t-elle à la hauteur? Matt de son côté n'est pas mieux, lorsqu'il l'aperçoit son premier réflexe est la tentation de fuir. Le fantasme et la réalité ont leurs propres codes et parfois les deux ne peuvent se rejoindre.
Une semaine. Bruxelles. Un fils disparu. Des espoirs envolés. Chute de dominos. Alors rêve ou réalité? Catherine survivra-t-elle à cette semaine? Elle qui a déjà tant survécu...

Une lecture où l'urgence de l'autre est bien rendue et où la chute n'en est pas moins brutale. La réalité, l'humain avec ses blessures, ses failles encore béantes... Catherine et Matt se cherchent, se retrouvent mais ne se trouvent pas. Deux êtres écorchés, deux aimants qui en l'air s'attirent et sur terre se repoussent. Et la vie qui les entoure, brutale, violente, compliquée, peut-on s'aimer quand l'atmosphère est électrique et que rien n'est résolu? Lorsque l'on est persuadé de mourir, peut-on s'abandonner à vivre?
C'est une lecture que j'ai globalement appréciée cependant, il y a quelques tournures et choix de composition qui m'ont quelque peu déroutée et sortie de ma lecture à certains moments. J'ai toutefois aimé l'intention du roman et la réflexion qui est proposée autour du thème de la survie qui est multiple et complexe.

mercredi 11 avril 2018

Butter d'Erin Lange

Date de parution : 11/04/2018
Éditeur : Ecole des Loisirs (L')
Collection : Médium plus
ISBN : 978-2-211-23370-5
EAN : 9782211233705
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 416 pages
Poids : 0.516 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,8 cm × 3,1 cm
Prix: 18€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


" Je ne peux pas passer une année de plus dans ce costume de graisse, mais je peux terminer cette année dans une apothéose. "Il a tout essayé, rien n'y fait : Butter est malade de son poids. Et sa vie est devenu un enfer, avec les autres et avec lui-même. Alors, pour en sortir, il lance un défi désespéré sur Internet : le 31 décembre, en direct, il mangera, mangera, mangera, jusqu'à ce que tout soit terminé. Et vous, que ferez-vous ce soir-là ?

Butter, c'est son surnom. C'est un adolescent en surpoids. Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne soit la cible de moqueries. Oui, il est gros et alors la belle affaire. Sa mère essaye de limiter les dégâts mais elle est maladroite, son père ne lui adresse plus la parole depuis qu'il a dépassé un certain poids. Butter est seul. Enfin, sauf lorsqu'il se connecte à son ordi et qu'il retrouve Anna. Anna est une fille de sa classe. Dans la vie de tous les jours, elles ignore jusqu'à son existence, mais derrière son écran, Butter a su la séduire et ils ont noué des liens. 
Cependant, la vie d'un ado hors norme n'est pas un long fleuve tranquille et Butter n'en peut plus. Il décide d'attirer l'attention en créant un site internet où il se filmera en train de manger, manger, manger, jusqu'à ce que mort s'en suive.
Il fait sensation auprès de ses camarades qui subitement se mettent à le considérer. Mais ont-ils bien conscience de ce que Butter est en train de mettre en place? N'y aura-t-il personne pour l'arrêter? Est-ce une lubie? Butter ira-t-il jusqu'au bout de cette folie?

Encore un roman coup de poing! Une lecture qui remue, qui révolte, qui tient en haleine, qui bouleverse. 
J'ai évidemment adoré cette lecture. Butter, ce garçon pas comme les autres, dont la vie a basculé le jour où il fut humilié. Ce qui est rude, c'est que nombreux sont ceux qui perçoivent sa détresse, mais personne ne parle, personne ne l'arrête, tous sont au spectacle et ne semble pas avoir conscience de ce qui se joue. Butter ne veut qu'une chose, être intégré, ne plus être moqué, être "comme tout le monde", être "normal". Il est touchant, sensible et c'est un incroyable musicien. Mais ceux qui l'entourent ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et ignore le talent de Butter...
Une très belle lecture!

mardi 10 avril 2018

Je ne suis pas ton esclave! de Roland Godel

Date de parution : 22/02/2018
Éditeur : Oskar
ISBN : 979-10-214-0606-3
EAN : 9791021406063
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 77 pages
Poids : 0.098 Kg
Dimensions : 11,8 cm × 18,5 cm × 0,5 cm
Prix: 7.95€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


Loïc va mal. Il s'endort parfois en classe et subit la colère de son maître parce qu'il n'a pas fait ses devoirs. Flavie, sa camarade, s'inquiète pour lui et tente de le faire parler mais en vain. Pourquoi, depuis le décès de son père, le quotidien de Loïc à la maison est-il devenu un enfer ? Trouvera-t-il le courage de s'en sortir ?

Loïc est de plus en plus fatigué. Il va mal. Mais personne ne semble le remarquer. Il s'endort en classe, son maître se met en colère contre lui. Il a déjà redoublé deux fois. Mais quel secret cache-t-il? Seule Flavie, une camarade, semble se soucier de son cas.
Loïc ne veut pas attirer l'attention sur lui. Pourtant, depuis le décès de son père, à la maison les choses se sont vraiment compliquées. Une mère démissionnaire et alcoolique, un beau-père qui a investi le garage pour y installer un business lucratif mais pas vraiment légal, et un Loïc qui est à bout de forces. pourra-t-il s'en sortir? Quel est son rôle? 

Un court roman très touchant. 
Un gamin qu'on a envie de protéger, des adultes que l'on a envie de secouer à l'image de cette mère qui s'est laissée coulée et qui ne voit pas dans quelle détresse est son fils. 
C'est une lecture efficace, qui ne peut pas laisser indifférent.
Les enfants ont des droits et ce livre permet de remettre les pendules à l'heure.
J'ai beaucoup aimé de livre et je vous le recommande.

lundi 9 avril 2018

Le fruit de ma colère de Mehdy Brunet

Date de parution : 15/03/2018
Éditeur : Taurnada Éditions
Collection : Le tourbillon des mots
ISBN : 978-2-37258-040-3
EAN : 9782372580403
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 224 pages
Poids : 0.17 Kg
Dimensions : 11,0 cm × 18,0 cm × 1,5 cm
Prix: 9.99€ version papier, 4.99€ version numérique

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Le jour où Ackerman vient demander de l'aide à Josey Kowalsky, le compte à rebours a déjà commencé. Il faut faire vite, agir rapidement. Josey n'hésite pas un seul instant à venir au secours de cet homme qui, par le passé, a su le comprendre. Ensemble, ils vont découvrir que la colère et la vengeance peuvent prendre bien des visages. Et s'il était déjà trop tard ?

Quand un ancien flic au grand cœur vient demander de l'aide à un homme qui a vengé l'honneur de sa femme et de sa fille pour retrouver son frère disparu... Quand tous les moyens sont bons pour assouvir sa vengeance... Quand tous les coups sont permis... Quand le danger surgit là où on ne l'attend pas... Quand les apparences se font trompeuses et que l'étau se ressert.... Ackerman et Kowalsky retrouveront-ils Éric à temps? Ou bien se jetteront-ils tout droit dans la gueule du loup?

Une lecture haletante, surprenante, acérée, parfois violente, souvent déroutante. 
Je pense sincèrement que cette maison d'édition n'a pas fini de me surprendre. Chaque nouvelle lecture est une très bonne surprise. Les éditions Taurnada ont pour objectifs que les lecteurs passent un bon moment? C'est mission accomplie! 
Le fruit de ma colère est efficace. Il y a tous les ingrédients que l'on veut trouver dans un bon thriller: des personnages hors du commun, du suspense, des retournements de situations, de la surprise. J'ai adoré l'idée de Medhi Brunet pour les "personnages qui incarnent le Mal", c'est plutôt bien vu et original. Ackerman et Josey Kowalsky sont des personnages à vif, borderlines, ils flirtent avec la légalité. L'atmosphère de ce thriller est sombre, tendue à l'extrême, c'est une course contre la montre. L'ennemi est imprévisible et inattendu.
Je me suis régalée une fois de plus!

vendredi 6 avril 2018

Un si petit cœur de Michel Gay

Date de parution : 14/03/2018
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-23443-6
EAN : 9782211234436
Format : Album
Présentation : Relié
Nb. de pages : 32 pages
Poids : 0.32 Kg
Dimensions : 26,7 cm × 20,8 cm × 0,9 cm
Prix: 12.20€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Nour doit parcourir un long chemin dans le désert pour aller à l'école. Elle a pris l'habitude de partager des miettes de son goûter avec les oiseaux qui l'escortent. Aujourd'hui, bousculé par le passage d'un gros camion, l'un des petits oiseaux s'est étourdi. Nour vole à son secours, l'emporte avec précaution et le cache contre son cœur, bien à l'abri de son foulard. Dans la cour de l'école, tout le monde remarque le comportement bizarre de Nour et vient voir. Mais elle, ce qu'elle veut avant tout, c'est sauver son oiseau...

L'école de Nour est très loin de chez elle. Pour pouvoir s'y rendre, elle doit cheminer longuement dans le désert. Un gros camion passe et un oiseau qui passait par là en est tout étourdi.  Nour vole à son secours, elle le protège contre son cœur. Arrivée à l'école, le comportement de Nour intrigue mais seul compte le petit oiseau, il faut le sauver absolument. 

Un album tout doux, une jolie histoire positive. 
Cette petite fille qui brave le désert, ce petit oiseau qui a beaucoup de chance de se trouver sur la route de Nour et une histoire qui se termine bien. Les dessins sont tous doux, les couleurs tendres. Un album que les enfants à partir de 5 ans devraient beaucoup aimer.

jeudi 5 avril 2018

Le sculpteur de Scott McCloud

Date de parution : 18/03/2015
Éditeur : Rue de Sèvres
ISBN : 978-2-36981-124-4
EAN : 9782369811244
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 485 pages
Poids : 1.23 Kg
Dimensions : 18,5 cm × 25,5 cm × 4,0 cm
Prix: 25€

Note: 💖💖💖💖💖

Présentation de l'éditeur:

David Smith consacre sa vie à l'art - jusqu'à l'extrême. Grâce à un pacte avec le diable, le jeune artiste voit son rêve d'enfance réalisé : pouvoir sculpter tout ce qu'il souhaite, à mains nues. Mais ce pouvoir hors norme ne vient pas sans prix... Il ne lui reste que 200 jours à vivre, pendant lesquels décider quoi créer d'inoubliable est loin d'être simple. D'autant que rencontrer l'amour de sa vie le 11e jour ne vient rien faciliter !

David Smith est un artiste. Il consacre sa vie à l'art. C'est ce qui le nourrit, ce qui le fait avancer, ce qui l'habite. Seulement, il n'arrive pas à percer, il aimerait connaître le succès, cela l’obsède au point qu'il est prêt à tout pour réussir. Lorsque le diable lui propose de réaliser son rêve en échange de sa vie. David, au fond du gouffre, n'hésite pas et fonce tête baissée, sans réfléchir. Il aura donc 200 jours devant lui pour accomplir son destin. Mais ce que David n'avait pas prévu, c'est qu'un ange allait bouleverser sa vie. David choisira-t-il de vivre son histoire d'amour malgré tout? Existe-t-il la moindre issue à sa fatale destinée?
J'ai toujours adoré l'histoire de Faust. Balzac l'avait reprise dans son superbe roman La peau de chagrin et Scott McCloud la modernise ici avec talent. 
J'ai tout aimé dans ce roman graphique. Les illustrations sont parfaites, le texte est très bon. J'ai aimé l'ambiance, les personnages, le déroulement de l'ensemble. C'est brillant, habile, cette bichromie noire et bleue, donne beaucoup de profondeur à des traits épurés. Les visages et leurs expressions sont intenses, on ne peut lâcher le livre avant la fin. C'est à la fois simple et bouleversant. 
C'est un énorme coup de cœur! 


mercredi 4 avril 2018

Mes animaux en origami de Lucy Bowman

Sortie prévue le 12/04/18

Éditeur : Usborne
ISBN : 978-1-4749-4433-5
EAN : 9781474944335
Présentation : Broché
Poids : 0.5 Kg
Dimensions : 20,8 cm × 24,8 cm × 2,1 cm
Prix: 9.95€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:


Les enfants trouveront dans cette pochette tout le nécessaire pour réaliser huit modèles d'animaux à décliner en de multiples versions : un livre d'instructions comprenant 75 pages détachables de joli papier à motifs variés. Deux formats de papier et différents motifs sont proposés, à choisir en fonction des modèles à réaliser, ou à son gré. Les explications faciles à suivre sont illustrées étape par étape, pour bien plier chaque page et s'initier à l'art de l'origami.

Un kit pour faire des animaux en origami très sympa.
75 pages  pour réaliser de jolis pliages.
Les explications sont claires et détaillées, les feuilles ont de jolis motifs et de belles couleurs.
Comme j'adore les éléphants je n'ai pu résister à me lancer. Moi qui suis assez maladroite, j'ai trouvé l'exercice facile (bon d'accord c'est pour les enfants à partir de 7 ans mais bon, voilà voilà).
Je vous conseille vraiment ce kit car d'une part il y a beaucoup de modèles à réaliser, le packaging est sympa, il y a beaucoup de feuilles et que le prix est très raisonnable.

Alors n'hésitez pas ajoutez-le à votre liste de courses!

mardi 3 avril 2018

Dans la cave de Minette Walters

Date de parution : 01/03/2018
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-19195-8
EAN : 9782221191958
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 241 pages
Poids : 0.312 Kg
Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,1 cm
Prix: 18€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l'extérieur ne soupçonne son existence, et sert d'esclave à toute la famille. Puis un jour, le plus jeune des deux fils ne revient pas de l'école. Scotland Yard investit la maison afin d'enquêter sur sa disparition. Face à la police, le couple Songoli est obligé de donner le change et de traiter Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n'ont pas deviné, c'est que Muna est extrêmement intelligente... Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance. Une plongée oppressante dans la psyché d'une adolescente criminelle. Si vraisemblable, si proche de ce qu'on peut lire à la page des faits-divers, qu'on ne peut s'en détacher, fasciné.

Les Songoli vivent en Angleterre. Africains d'origine, ils vivent une vie bourgeoise tranquille en apparence. Mais une fois la porte refermée, c'est une autre histoire. Une histoire plus sombre. Un terrible secret qu'ils cachent dans leur cave. Une jeune fille de quatorze ans, Muna, leur esclave. Lorsque le plus jeune de leurs deux fils disparaît et que la police enquête, ils n'ont d'autre choix que de sortir Muna de son enfer et de la faire passer pour leur fille. Muna va alors peu à peu révéler une intelligence hors norme et l'histoire va basculer. 

Une lecture dérangeante, puissante, âpre. L'atmosphère est asphyxiante, nous retenons notre souffle tout au long de cette lecture. Les mots sont violents à l'instar de la situation de la petite Muna. Le lecteur entre en enfer. Les démons, la vengeance, la manipulation sont les principaux personnages. La famille Songoli est au delà du détestable, ce que subit la petite Muna au delà de l'insupportable. Les mots sont crus, pas de fioritures, de voiles, les angles ne sont pas arrondis. Muna est un personnage très particulier à suivre, l'évolution du roman est tendu à l'extrême. C'est une lecture dont je ne suis pas sortie indemne. Le seul bémol pour moi est la façon dont le roman se clôt, c'est trop ouvert et je trouve que cela ne rend pas hommage à tout le reste. C'est cependant une lecture qui demeure intense et percutante.

lundi 2 avril 2018

Goliath chat pirate de Cécile Alix illustré par Louis Thomas

Date de parution : 29/03/2018
Éditeur : Poulpe fictions
Collection : Nos amies les sales bêtes
ISBN : 978-2-37742-028-5
EAN : 9782377420285
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 178 pages
Poids : 0.31 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 21,0 cm × 1,7 cm
Prix: 9.95€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Vous pensez que la vie d'un chat d'appartement est sans histoires ? Vous vous mettez le doigt dans l’œil ! Alors que j'étais tranquille avec ma coloc Lou, mes pâtes bolo et mon fauteuil, me voilà embarqué contre mon gré sur une péniche et mis au régime herbivore, avant même d'avoir eu le temps de dire "saucisson" ! Heureusement, j'ai un plan : l'opération sabotage est lancée...

Goliath vit avec une super colocataire (sa maîtresse) qui prend soin de lui, qui le grattouille, le nourrit, l'aime, le chouchoute. Lou est une bonne vivante qui adore les italiens, qui aime le foot et la nourriture bien calorique. Goliath et elle coulent des jours paisibles et Goliath est le plus heureux des chats.
Mais voilà qu'un certain Bruno pointe le bout de son museau. Il adore Lou, Lou l'adore mais surtout Bruno aime le bio et se nourrit d'aliments très comme il faut. Lou est amoureuse, elle commence à changer deux trois choses. Goliath pense que l'idylle entre Lou et Bruno ne durera pas mais... ils déménagent et là... c'est le drame! Arrive, une perroquette, un petit garçon de dix ans qui raconte des histoires de pirates, le sport... Goliath le pirate sort les griffes! Mais, euh, au fait, que c'est-il passé exactement? 

Un roman très sympa accompagné de très chouettes illustrations. J'ai tout aimé, du format du livre, au joli coup de crayon de Louis Thomas et surtout l'originalité et la belle plume de Cécile Alix. C'est drôle, surprenant, original. On passe un très bon moment de lecture!
Bonne découverte!!!